The sound chaser

Des pochettes de cds à chaque fois. Sans prétention aucune. Juste par coeur, la beauté ou l' étrangeté qui s'en dégage.

16 janvier 2007

Silent Hill 3 OST

Silent hill 3 original soundtrackDans les recoins glauques de l'univers Konami et surtout de la famille des soundtracks de Silent Hill, il y avait le père silencieux et inquiétant, dangereux (l'ost 1, industrielle, folle, en rupture de toutes marges. Dantesque. Effrayante); la mère, aux aguets, aquatique, au caractère brumeux (Silent hill ost 2, ambiant inquiétante, tour à tour magique, mélancolique et desespérée, atmosphère de rouille en suspension musicale...), il y a le fils. Qui tient autant des deux, aussi bien papa que... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2007

Steve Hackett - Voyage of the Acolyte

Steve Hackett - Voyage of the Acolyte (1975 - Virgin records)1975.1975 et pour tout le monde après les énormes tournées live de "the lamb lies down on broadway", c'est la fin de Genesis : Peter Gabriel quitte le navire pour mener sa barque vers les flots de l'expérience en solo avec les vagues de la renommées qu'on lui connaît par la suite, tant musicalement que spectaculairement (les immenses concerts construits comme une fin en soi, les clips visuellement toujours inventifs). Il faut donc un héritier au groupe sous l'ombre... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 22:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2007

King Crimson : Red

Après eux, l'apocalypse. King Crimson - Red (Virgin - Discipline - 1974) 3e grand cycle du roi pourpre et dernier disque, le plus noir et expérimental des 70's, après la période lyrique (les 2 premiers albums) et le second cycle, jazz/musique de chambre, Red sort à titre posthume : Fripp excédé, ayant dissous le groupe quelques mois avant la sortie de ce vinyle, énervé des désaccords continuels au sein de sa créature, changements de personnel et départ d'un peu tout le monde sans oublier les pressions internes...Red... [Lire la suite]
Posté par Nio Lynes à 16:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]