The sound chaser

Des pochettes de cds à chaque fois. Sans prétention aucune. Juste par coeur, la beauté ou l' étrangeté qui s'en dégage.

14 mai 2007

Lou Reed : Metal machine music

reeed

Lou Reed : Metal Machine Music


Oh le joli album inécoutable...qui s' écoute...Enfin pas non plus comme le ferait n'importe quel disque
.

Difficile de parler d'un album comme ça, un monstre.
4 pistes instrumentales de 15 minutes chacune où Reed lance un gros "fuck" à sa maison de disque d' alors, RCA qui publie contre sa volonté le "lou reed live". 4 pistes intenses d' un chaos sonore qui raviront les fanas de Sonic Youth, My Bloody Valentine et autres extrêmités sonores des plus étrangement expérimentales et feront fuir les autres, moins habitués aux bidouillages sonores qui vont loin, très loin.
Certains s' exclameront bien sûr "
que ce n'est pas de la musique, qu'il y a tromperie" et pourtant musique il y a mais il faut plus lui chercher des liens de parenté à l' industriel, au punk, au classique moderne et contemporain de Lygeti et Webern et tous les courants déviants qu' a une forme simple de musique basée sur la mélodie.

Avec ce disque, Reed rappelle qu'il a fait partie du Velvet Underground et comme pour le Velvet, de la souffrance de l' écoute naît la beauté. Du chaos océanique vaste et fumiste surgit le merveilleux, tout comme les disques que j' ai précité.
Ici, on dira : "la seule B.O du monde vu par les amibes", oui pourquoi pas aussi, je suis bien d'accord. gouuutte

Posté par Nio Lynes à 17:57 - Chaos torturé - Un commentaire a laisser ? [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire