The sound chaser

Des pochettes de cds à chaque fois. Sans prétention aucune. Juste par coeur, la beauté ou l' étrangeté qui s'en dégage.

20 avril 2006

Kate Bush : Aerial (2005)

aeriaaalee

Kate Bush : Aerial - EMI (2005)


On croyait Kate Bush perdue à tout jamais, relique grâcieuse, géniale et légendaire d' années 80 pas terriblement follichonnes, Kate, la copine affolante charmante, séduisante, réconfortante de millions d' adolescents et jeunes et même d' amateurs de bonne musique pop, la parfaite voisine d' à côté, incroyablement plus humaine que toute une ribambelle de chanteuses sans foi ni loi (comprendre, chantant avec les pieds). D' ailleurs on l' avait laissée en 1992 avec un Red Shoes pas terrible, reprenant les codes et genres de ce qui avait fait le mythe Kate Bush, en moins bien hélas et voilà t'il pas que dans le courant des années 2000, le nom de Kate Bush commence à réapparaître lentement sur le net, timidement, puis prenant de plus en plus d' aisance. C' est sûr, en 2004, on commençait à se dire que Kate allait revenir. Chouette, mais allait ce seulement être bien ? On connaît le retour fracassant en come back de nombreuses légendes du rock : De gros pétards mouillés, des reformations uniquement pour l' argent (Les Pixies) ou un contrat a finir (Les Rollings Stones) et des fans qui, espérant au départ, se retrouvent déçus.

Alors ce nouveau Kate Bush ? Et bien Kate ne déçoit pas en ne faisant aucune concession, livrant son disque comme une véritable artiste du monde musical (ce qu' elle est, de plus), ou plutôt elle en livre deux, encore plus de bonheur pour tous !
Le premier disque semble un résumé du style Kate Bush, parfaite manière de relier ceux qui étaient restés aux disques de Kate des débuts 80 avec la gargantuesque et géniale oeuvre opérée sur le second disque.
Ce premier disque donc se compose de 7 chansons assez basiques, de la patte personnelle de Kate avec de grands moments. Certes, la jeune femme à vieilli, sa voix n' est plus aussi cinglante qu' autrefois mais elle y a encore plus gagné en maîtrise et mâturité, la preuve avec deux morceaux terriblement rêveurs et mélancoliques au piano et voix que sont "Mrs Bartolozzi" et "A coral room". Ailleurs, la tension règne en maître avec le sublimement planant "King of the mountain", le fascinant "Pi" et le tendre et moyen-âgeux "Bertie", dédié à son fils.

Le second disque lui est autre chose, radicalement différent dans sa forme, assez proche dans son fond (on est chez Kate Bush, n' oublions pas) et se propose en 9 pistes de décrire une journée du lever du soleil à la tombée de la nuit, le tout accompagné de chants d' oiseaux où vont parfois se superposer des voix humaines (!). On aurait pu craindre à un exercice de style rébarbatif, ennuyeux et lassant, c'est sans compter avec le perfectionnisme de la dame qui rend l' oeuvre toujours aussi fascinante avec les écoutes répétées. L' oeuvre est tellement riche qu' on découvre à chaque fois un petit quelque chose de nouveau... Et cette musique ! Cette musique !! Sans cesse ambiante et atmosphérique tout en proposant des rythmiques pop et des choeurs plus ou moins inspirées de différents univers musicaux parallèles : le jazz, la world music, le rock... Des progressions harmoniques, des ruptures, mais sans aucune brusquerie, tout respire la douceur et la tendresse, tout s' arrange pour venir lentement coulisser, avec une facilité déconcertante pour venir culminer sur deux moments d' intensités qui nous font retrouver certains frissons, "Nocturn" et "Aerial". Le disque fini on reste béa, on a envie de recommancer, alors on relance l' album dans la chaîne stéréo, parce qu'on a pas envie que ça s' arrête...

Ce disque est un chef d' oeuvre inclassable de bonheur indispensable.

Posté par Nio Lynes à 16:02 - pop sucrée - Un commentaire a laisser ? [3] - Permalien [#]

Commentaires

    K8

    tout à fait d'accord avec toi, un retour qui a du sens.

    au fait as tu repéré le "k8" présent sur la pochette ?

    Posté par stanley, 23 avril 2006 à 19:37
  • Sur Kate Bush France

    Nous avons rajouté un lien vers votre article au sujet d'Aerial sur le site Kate Bush France dans notre revue de presse...

    Voilà pour l'info,
    A+
    SWAN

    Posté par SWAN, 08 août 2006 à 16:38
  • Rooooh merci !

    Posté par Nio Lynes, 08 août 2006 à 19:47

Poster un commentaire